Les critères de qualité d'un multivitaminé

multivitaminés

Un bon multivitaminé comprend une combinaison de vitamines et de minéraux à doses nutritives, c'est-à-dire des quantités  éventuellement atteignables par une alimentation très importante et très riche en micronutriments. 

Recherchez des multivitaminés contenant au moins 300 mg de vitamine C et au moins 1000 UI de vitamine D par jour - ou plus si possible. Ces doses correspondent aux besoins réels définis par toutes les recherches scientifiques récentes.

Choisissez un multivitaminé contenant de la vitamine E naturelle. Vous la distinguerez par les appellations suivantes : « d-alpha-tocophérol », « d-bêta-tocophérol », « d-delta-tocophérol » et « d-gamma-tocophérol ». Ce sont des nutriments naturels rares et coûteux, et certains fabricants mettent de la vitamine E synthétique, l’indication est alors : « vitamine E » ou alors « dl-alpha-tocophérol », etc.

 

Veillez notamment à choisir un multivitaminé contenant une bonne dose de vitamine B9 (400 microgrammes) sous forme de folates et non d'acide folique. L'acide folique est en fait la version artificielle de la vitamine B9. La vitamine B9 sous forme naturellement active se trouve sous les termes : méthyl folate, 5-méthyl-tétrahydrofolate, acide folinique ou encore folinate de calcium.

 

Concernant le magnésium indispensable dans un multivitaminé, les meilleures formes grâce à leur bonne biodisponibilité et leur excellente tolérance sont : le citrate, le glycérophosphate, le bisglycinate et le malate de magnésium. Attention, certaines marques inscrivent « magnésium marin » quand ils proposent en fait un mélange d'oxyde et de chlorure de magnésium peu assimilable.

 

Enfin, soyez  attentifs à la quantité de zinc, qui ne devrait pas excéder 15 mg par jour. Un peu de zinc est indispensable au système immunitaire  et prémunit contre le cancer.

 

Kévin Nubret-Adonicam