Comment savoir si l'on a de l'embonpoint ou si l'on souffre d'obésité ?

micro nutrition

Actuellement, l’indice de masse corporelle (IMC) est utilisé pour évaluer la surcharge pondérale en lien avec le risque de maladies. L’IMC est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé, mais, il n’est pas valable pour les moins de 18 ans et les femmes enceintes et qui allaitent. 

COMMENT CALCULER SON INDICE DE MASSE CORPORELLE ? 

 

En divisant votre poids en kilogrammes par votre taille (grandeur) au carré. Exemple : Vous pesez 95 kg et mesurez 1 m 81. Vous devez diviser 95 kg par 1,812 ce qui donne 29. Un IMC de 29 correspond à de l’embonpoint et le risque de maladies à ce niveau est accru.  

CLASSIFICATION DE L’INDICE DE MASSE CORPORELLE

Classification de l’IMC

 

Indice de masse corporelle (kg/m2)

Risque de maladies

 

Maigreur extrême 

Moins de 16 

 

 Élevé
Maigreur Moins de 18,5 Accru
Poids normal 18,5 à 24,9 Faible
Embonpoint 25,0 à 29,9 Accru
Obésité, classe 1 30,0 à 34,9 Élevé
Obésité, classe 2 35,0 à 39,9 Très élevé
Obésité, classe 3 (obésité morbide) 40 ou plus Extrêmement élevé

LES LIMITES DE L’INDICE DE MASSE CORPORELLE

 

L’indice de masse corporelle est inadapté pour les sportifs, qui ont un IMC très élevé, car il ne prend pas en compte la proportion de masse musculaire, ni de masse osseuse. Il est donc inadapté pour certaines catégories de population qui se trouvent très souvent en surcharge pondérale, alors que leur forme physique est souvent meilleure que la moyenne des individus.

Obésité abdominale

LE  RAPPORT TOUR DE TAILLE / TOUR DE HANCHE (RTH)

 

L’indice de masse corporelle est un outil inadapté  pour évaluer une surcharge de graisse. Il est possible d’avoir un indice de masse corporelle correct et avoir une accumulation trop élevée de graisse autour de la taille nommée obésité abdominale.  

Le rapport entre le tour de taille et le tour des hanches donne des indications sur les risques cardiovasculaires, de diabète, d’hypertension et permet de mieux estimer les effets néfastes de la surcharge pondérale sur la santé. Plus le quotient taille-hanches est élevé, plus il y a de graisse dans les zones critiques du corps (ventre/hanches). Il est donc important de calculer son RTH, afin de déterminer si nos risques sont faibles, accrus ou élevés relatifs à ses problèmes de santé.

COMMENT MESURER ET CALCULER SON RTH ? 

 

Mesurez votre tour de taille en utilisant un mètre-ruban. Tenez-vous bien droit, passez le ruban autour de l’abdomen à l'endroit le plus creux, après avoir expiré normalement. En effectuant cette mesure, assurez-vous que le mètre-ruban n'est ni trop lâche ni trop serré, qu'il repose bien à plat sur la taille et surtout que la mesure se fait bien à l'horizontal (surtout au niveau du dos). Ensuite, mesurez le tour de hanche avec le mètre-ruban, en vous tenant bien droit à la verticale,  prenez la mesure à l'endroit le plus fort de votre bassin, généralement à l’endroit le plus large des fesses, puis divisez le tour de taille par le tour de hanches pour obtenir le RTH. 

 

Rapport taille/hanches : 

 

Homme 

 

Femme Risque pour la santé
 0,95 ou moins 0,80 ou moins Faible risque
0,96 à 1,0 0,81 à 0,85

Risque modéré

Plus de 1,0  Plus de 0,85 Haut risque



Écrire commentaire

Commentaires : 0