Les bonnes habitudes alimentaires pour un poids équilibré

ALIMENTATION SAINE

La majorité des personnes reconnaissent que les fruits, les légumes, les grains complets, les légumineuses et le poisson sont généralement bons pour la santé, contrairement aux desserts, aux frites, aux viandes grasses, à l’excès de fromage et aux abus d’alcool. Mais malgré ces connaissances basiques, nous sommes plus de la moitié à manger trop d’aliments qui nous affament rapidement et pas assez d’aliments qui nous rassasient longtemps. Nous allons donc aborder la question du pouvoir satiétogène ou affameur des aliments. Nous traiterons aussi des aliments nécessaires à notre santé et également de ceux qui nous entraînent dans des spirales négatives lorsqu’ils sont trop consommés. 

L’IMPORTANCE DES ALIMENTS SATIÉTOGÈNES 

 

Pour stabiliser son poids ou perdre des kilos, il est primordial d’être rassasié et satisfait après les repas. Pour atteindre cet objectif, nous devons consommer en priorité de grande quantité d’aliments rassasiants et satiétogènes, en plus d’être très nutritifs. Car ces aliments, nous évitent de grignoter entre les repas et ainsi nous permettent de diminuer nos apports calorifiques. 

La satiété est un état survenant après l’ingestion d’aliments et qui se caractérise par un état de rassasiement et la disparition de la sensation de faim et de l’appétit. D’où l’importance des aliments satiétogènes qui nous coupent la faim et l’appétit sur une longue période permettant une meilleure gestion de notre poids.

 

La quantité de protéines, glucides, lipides et eau détermine la capacité de satiété d’un repas. La teneur en calories influence également la satiété, donc il est utile de savoir qu’à charge énergétique égale, les protéines sont plus satiétogènes que les glucides et ces derniers plus que les lipides. Donc un régime alimentaire, contenant une importante quantité de protéines, une quantité modérée de glucides et une faible quantité de lipides, provoque un effet satiétogène plus grand.

Par conséquent, il est important de s’assurer un apport en protéines suffisant dans un programme de perte de poids, afin d’éviter la fonte musculaire, l’apport en protéine journalier doit être au moins équivalent à 1,05g/kg de poids.

 

LES ALIMENTS SATIÉTOGÈNES 

 

La densité énergétique, c'est-à-dire la quantité de calories par gramme d’aliment (cal/g.), est influencée par la richesse en eau, en fibres alimentaires et en matières grasses contenues dans l’aliment.

Lorsqu’un aliment est riche en eau et en fibres alimentaires, sa densité énergétique est faible. Et inversement un aliment riche en matière grasse possède une densité énergétique élevée.

 

Un régime nutritionnel basé sur des aliments à faible densité énergétique est plus efficient qu’un régime se concentrant sur la teneur en gras des aliments. En plus, la sensation de satiété est plus rapidement atteinte.   

 

Notre prochain article parlera " des groupes d’aliments à densité énergétique faible à privilégier "

 

Kévin NUBRET-ADONICAM

 




Écrire commentaire

Commentaires : 0